Better never means better for everyone ... It always means worse, for some.

 :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eliana Zaborowski
avatar
HUMAINS
Eliana Zaborowski
LABEUR : œillade maternelle sur ces danseuses charnelles, âme brisées, corps esclaves des désirs des hommes. ( MAQUERELLE )
TROGNE © : .
MESSAGES : 118
DATE D'INSCRIPTION : 10/09/2017
(#) Mar 10 Oct - 23:32
messaline almeida
smooth thorn
identité
NOM DE FAMILLE ▵ héritage précieux, consonance latine témoin d'une lignée de bohémiens persécutés. malédiction. Almeida PRÉNOM ▵ fatalité, reflet d'une vie assujettie, putain de l'empire, Messaline. ÂGE ▵ vingt-trois ans. ORIGINES ▵ lointaine, diverse, absurde aujourd'hui, sans importance face à cette politique impartiale, élitiste. RACE ▵ créature périssable, épiderme fragile face aux violence de la vie, humaine.  OCCUPATION ▵  carcasse assujettit aux à-coups protocolaires d'une monstruosité en quête de descendance, servante. ORIENTATION SEXUELLE ▵ myocarde en émoi devant les céladons impétueux. STATUT CIVIL ▵ palpitant meurtri, servitude éternelle aux immondices stériles. STATUT FINANCIER ▵ dépendance au pécule du maître. OPINION POLITIQUE ▵ chienne muselée, opprimée qui lorgne avec envie ces esprits affranchis, grogne parcimonieusement contre ces persécuteurs. CLAN/MEUTE/CASTE ▵ porteuse de carmin, corps au service des stériles, sacrifiée .PARTICULARITÉS ▵ crinière flamboyante, épiderme laiteux tacheté, franc-parlé audacieux. GROUPE ▵ les opprimés.

l'interrogation
Quel est votre avis sur le Régime, envisageriez vous de le remettre en cause ? ▵ Pandémonium, les immondices déambulent sans craintes, dégobillant allègrement leurs privilèges aux yeux des infortunés, des opprimés. Comédie burlesque, risible. Incompréhension face aux pantins stoïques, à l’accoutumance des supplices infligés. Dissidence naissante dans l’esprit revêche. Hargne, aigreur à l’égard d’une sauveuse factice, chimérique. Recherche d’émancipation constante, mais chienne en manque de courage, apeurée de lâcher cette laisse qu’elle côtoie depuis ses premiers jours.

Que pensez vous de la Rebellion et des actions qu'elle mène ? ▵ Espoir niché dans ce nid de révolutionnaires. Désir ardent de prendre part à cette lutte, brandir les armes face aux ordures orgueilleuses, aux discriminations. Rêve effleuré du bout du doigt, mais lâcheté conséquente, sibylline en proie à la couardise. Muselière confortable, manque de confiance. Apprentie insurgée en recherche d’un quelconque soutient.

l'autre côté

PSEUDO ▵ KΛRMΛ. ÂGE ▵ bien trop d'années.  boude DÉCOUVERTE DU FORUM ▵ j'ai trébuché. ORIGINE ▵ entre orion et pégase. CRÉDITS ▵ KΛRMΛ. & DΛNDELION (icon) UN DERNIER MOT ▵  courge
perfect illusion
Ignoring isn’t the same as ignorance, you have to work at it.
—  Margaret Atwood


(un) ▵ Origine pioché au cœur de l’exotisme, d’un pays autrefois loué pour ses nombreux chants, son carnaval, ses couleurs festives, cette gaieté quotidienne dans les yeux de son peuple, les esprits libres ; mais aujourd’hui oublié, jeté négligemment dans les tréfonds au profit d’un régime exclusif.  (deux) ▵ Premier cri poussé au sein d’un établissement austère, rapidement suivi d’un second. Comparse de vie, lien puissant, ressemblance forte entre les deux chérubins. Jumelles au physique différent, mais liées de par leurs crinière flamboyantes et les quelques éclaboussures éparpillé sur leur teint laiteux. (trois) ▵ Inséparables sibyllines, fusionnelles, complicité exacerbée. Gémellité à son apogée. Déambulation hasardeuse dans l’atelier de cordonnerie du géniteur, jeux enfantins dans les bobines de laine sous le regard maternelle. Amour irréductible, famille parfaite, mais assombrit par l’ombre omniprésente du régime, brisé par le destin inévitable des jumelles. (quatre) ▵ Foyer adoré abandonné. Préface d’une vie assujettit, commencement d’un enseignement abjecte. Petite fille rabaissée au rang d’objet, de couveuse providentielle destinée aux immondices stériles. Leçons enchaînées, gestuelle obscènes montrées, reproduites. Innocence réduite au néant, caboche bourrée par ces principes immondes. Iris voilés d’images de propagande, de tortures montrant ces dissidents, partisans du Diable perdre leurs membres, leur raison, la vie. Traumatisme certain, esprits embrumés bien plus malléable désormais.  (cinq) ▵ Esprit revêche, grande gueule indomptée, épiderme égratigné à de nombreuses reprises sous la cravache directrice. Chérubin fugueur, tentant à de nombreuses reprises de fuir les enfers, fuir cette condition inhumaine. Tortures accumulées, esprit façonné aux exigences de la Suprême. Espoir anéanti, muselière douloureuse. Abdication. Accoutumance.(six) ▵ Seconde séparation, douleur incommensurable devant le faciès noyé de larmes d’une jumelle adorée, aimée. Destin cruel, moqueur. Hurlements, peine craché aux yeux de tous. Coups balancés contre les carcasses robustes sans pitié. Palpitant atrophié face aux images insoutenables d’un corps abusé.  (sept) ▵ Nouvelle « vie », chienne offerte aux improductifs. Couple ardent, femme impérieuse en apparence, mais apeuré par la présence du maître de maison. Attention de ce dernier porté exclusivement sur sa nouvelle acquisition, frêle créature, intrigante. Chienne de compagnie ou amie ? Mystère conséquent autour de ces manières étranges. Louanges chantées au matin, tandis que les reproches pleuvent au soleil couchant. Douces caresses échangés selon les humeurs contre des coups violents, laissant apparaître ces tâches bleutées sur ces membres branlants. Lien étrange, tissé au fil des jours sous le regard d’une ménagère muette.  (huit) ▵ Addiction naissante pour le liquide proscris aux opprimés, doux privilège accordé par le tyran aseptique. Péché exquis siroté secrètement dans les enceintes de la demeure, sur le plumard cabossé, dans les coins enfouis. Risques enchaînés dans les rues surveillées à la recherche du précieux opium. Mythomane se faufilant dans les quartiers mal famés. Mensonges énoncés, chantés aux oreilles des plus suspicieux. Identité faussée, « petite louve » en quête de son plaisir. Besoin irrémédiable de noyer ce chagrin pesant, encombrant.  (neuf) ▵ Rumeurs d’une disparition, jumelle évanouie, répudiée des murs, abandonnée aux ogres du désert. Dépression succincte, vie injuste. Unique repère retiré, détruit. Putain en perdition.  (dix) ▵ Prémisse d’une quête tortueuse, confuse. Caboche noyé de reproches, d’envies, de souffrance. Palpitant en perdition, attachement réel ou tromperie de la part de ce maître lunatique ? Franchir les murs dans le but de retrouver cette moitié disparue, risquant une valse avec la faucheuse, ou bien attendre sagement, lâchement que la douleur s’atténue, disparaisse ? Courber l’échine ou mordre ?


Eliana Zaborowski
Revenir en haut Aller en bas
Luz Llewellyn
avatar
FAËS
Luz Llewellyn
LABEUR : Despotisme caractérisé, prépotence judiciaire, à l'Autorité suprême elle rend les comptes. Aux ennemis du régime, elle fait la guerre, sacrifiant malfrats et rebelles pour la Cause, se portant visionnaire absolue. Carmin dégueulé souillant l'épiderme, des bris osseux qu'elle enjambe s'élèvent les macabres complaintes des condamnés.
ANTRE : Divine comédie, galeries qu'elle subodore siennes. Aux fidèles tout s'offre, faste, strupre, décadence. Elle sait se faire généreuse.
TROGNE © : Eva Green, balaclava (av), astra, persephone (sign)
MESSAGES : 479
DATE D'INSCRIPTION : 18/05/2017
(#) Dim 5 Nov - 20:02
A TOI, CHER OPPRIMé, LA VALIDATION
LA GUERRE C'EST LA PAIX
LA LIBERTÉ C'EST L'ESCLAVAGE
L'IGNORANCE C'EST LA FORCE


petite soeur, louveteau exquis please que de malheurs dans la vie de nos rouquines, j'ai hâte de te rejoindre vite, à frotter nos truffes couvertes d'éphélides et à mêler nos bouclettes auberon jotem, va vite gambader, padawan oooh

L'épreuve est enfin derrière toi : les portes de l'Enfer te sont désormais ouvertes, avec elles la peine et le labeur. Avant de te lâcher dans la fosse aux lions, quelques liens qui te seront utiles pour naviguer à Maceria et ne pas t'égarer au milieu de ses trop nombreux dédales. Tâche donc de ne pas trop te faire remarquer par notre tyran, tu es encore capable d'être sauvé.

LES REGISTRES ▵ vérifie bien que ton personnage y apparaît (trogne, habitation, besogne, groupuscules éventuels & signale nous tout oubli)
LES FICHES DE LIENS ▵ quelques complots qu'on y fomente, des liaisons dangereuses qu'on propage, la manigance y est partout.
LA RECHERCHE DE PARTENAIRES ▵ d'autres diablotins s'y agitent, en quête d'aventures.

_________________
IT’S HER EYES,
HER WITCHING MANNER
Luz Llewellyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» If It Means A Lot To You ►► 02/03/12 à 23.58
»  Eske nou ka chanje peyi dayiti ak lide refomis sayo?/ANTWAN
» Haiti: Here is the Will of the People
» Valinor
» C'était juste une lettre... [Pv Helena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETHAL JUSTICE :: Présentations validées-
Sauter vers: