GÉOGRAPHIE GÉNÉRALE

 :: GÉOGRAPHIE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Elle
avatar
ELLE
Elle
TROGNE © : DANDELION.
MESSAGES : 127
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2017
(#) Sam 21 Oct - 17:03
GÉOGRAPHIE GÉNÉRALE
Where must we go, we who wander this wasteland, in search of our better selves ?
— MAD MAX

Territoire préservé au moment de la guerre, judicieusement choisi par les instigateurs des hostilités pour bâtir les fondations de leur nouvel Etat, selon leurs propres lois qu'ils ne manqueraient pas d'imposer, une fois débarassé de leurs opresseurs humains, ce qui fût autrefois été le Canada est ainsi devenue la seule terre aux conditions encore vivables sur la surface de la Terre. C’est en son cœur que la cité éponyme de Maceria et ses territoires annexes ont été établis. Perturbé par les radiations massives engendrées par les essais atomiques à répétition et à leur utilisation excessive durant les luttes armées, le Nord de Maceria est devenu zone glaciaire tandis que le Sud s’est asséché, devenu terre de feu, le reste du monde devenant quand à lui quantité négligeable. Un microclimat au caractère bien affirmé s’y est installé faisant de la Terre Promise, un lieu de danger difficile à dompter, même pour ses créateurs originels.

A 95 % détruites par les irradiations, les terres en dehors Maceria fûrent abandonnées à Mère Nature et dépeuplées en raison de leur toxicité. La civilisation, telle que l’humanité la connaissait, a cessé d’exister et ce qui se dessinait du monde moderne, « Le Monde de Fer » que la peuplade faë haïssait tant, a été englouti dans l’oubli, lui et les trésors créatifs de l’Homme. Toutes leurs débauches, à eux, mortels, qui ne méritaient pas de vivre davantage si ce n'est sous la soumission d'êtres méritants. Les villes, détruites fûrent regagnées par la nature, la géographie mondiale à jamais perturbée.

Grands déserts arides, forêts aux dangers innommables jugées invivables, les fables les plus folles et les plus absurdes courent aujourd’hui sur ces endroits maudits que les dieux semblent avoir délaissés. Pourtant, Mère Nature y a repris ses droits et a commencé à purger les méfaits des créatures, donnant vie à une faune et une flore jamais connue encore et mutée face à l’agressivité des radiations. Il paraîtrait même que certains hommes y ont trouvé refuge, loin de la répression des Faës et qu’ils vivent comme des indigènes en communion parfaite avec leur environnement. La rumeur est faible, face aux mensonges imposés par le régime et les peurs subsistent. Personne n’ose quitter le Maceria et sa capitale éponyme.

TERRITOIRES MACERIENS

- Maceria ; la cité aux murs.
- Liria ; la cité de l'espoir.
- Naragam ; l'antre du diable.
- Orcynia, ; la forêt
- Orcunion ; ghetto humain.
Elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Mélée générale
» Haïti n'a pas de « surpopulation carcérale »
» La société générale égare 15 tonnes d'or
» Un peu de culture générale
» [Histoire et Géographie] Frontières, Rois etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LETHAL JUSTICE :: GÉOGRAPHIE-
Sauter vers: